Hématome

Tuméfaction qui contient du sang ; Épanchement sanguin interne ; Accumulation de sang dans un tissu (surtout tissu cutané), due à des lésions vasculaires ; Collection de sang enkystée dans les tissus.

Nom masculin, du grec haima (sang), haimatos et ome (tumeur).
Prononciation (phonétique) : ematom

Abréviation : …
Appelé aussi :
Contraire :
Anglais : Hematoma – Haematoma
Russe :()

– image –

Domaine : Collections, épanchements, hématologie, sang, tuméfactions


Les fiches-clées :

-tome (suffixe)
Bleu
Collection, de sang

Ecchymose
Enkysté (adjectif)

Épanchement, sanguin
Épanchements – (Inventaire)

Héma- (préfixe)
Hématologie (sang) – (Rubrique)
Hématologique (adjectif) : Glossaire hématologique (rubrique)

Hématome (rubrique)
|La variété des hématomes – (Inventaire)

Interne (adjectif)

Kyste
Les kystes – (Inventaire)
Kystique (adjectif)
|Enkysté (adjectif)

Lésion(Rubrique), vasculaire
Lésionnel (adjectif)
Les lésions – (Inventaire), vasculaires – (Inventaire)
Les lésions élémentaires – (Inventaire)

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif) : Glossaire sanguin (rubrique)

Tissu – (Rubrique), cutané
Tissulaire (adjectif) : Glossaire histologique (rubrique)
|Les différents tissus du corps – (Inventaire)

Tuméfaction – (Rubrique/Inventaire)

Chercheurs/Spécialistes :

Chirurgien – (Rubrique) – (Inventaire), dentiste – (Rubrique) – (Inventaire) – Dr. Albert Hauteville (chirurgien dentiste, docteur en chirurgie dentaire, en sciences odontologiques – faculté de médecine de paris, école odontologique de paris) – (Rubrique) – Hématologue – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Fiches)

Sources :

ВикипедияBing – ECOSIA – Google FranceGoogle imagesGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – Vocabulaire médical – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire

Publicités

Barrière sang-cerveau

Ensemble de barrières anatomiques et de systèmes de transport dans l’endothélium des capillaires cérébraux, qui contrôle la pénétration de substances dans l’espace extracellulaire cérébral, ainsi que la vitesse de cette pénétration.

Abréviation :
Appelé aussi :
Contraire : …
Anglais :
Russe :()

– image –

Catalogues :
Vander, 6e édition : p139, 180

Domaines : Barrières, cerveau, sang


Les fiches-clées :

Barrières anatomiques – (Inventaire)

Cerveau – (Rubrique)
Cérébral (adjectif) : Espace extracellulaire cérébral
|Encéphale – (Rubrique)
|Encéphalique (adjectif) : Glossaire encéphalique (rubrique)

Endothélium, des capillaires cérébraux

Espace (corporel), extracellulaire cérébral
Espaces – (Inventaire)

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif) : Glossaire sanguin (rubrique)

Substance
Substances – (Inventaire)

Système
Les systèmes corporels – (Inventaire), de transport

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Physiologiste – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLe Vander – Notes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Anticoagulant

Procédé / Médicament visant à rendre le sang hypocoagulable ; fluidifier le sang et retarder sa coagulation.

De anti- et coagulant.
Prononciation (phonétique) : ɑ̃tikɔagylɑ̃

Abréviation : ACO
Appelé aussi :
Contraire :
Anglais :
Russe :()

– image –

Il est utilisé dans la prévention et le traitement de la maladie thrombo-embolique.

Domaine : Médecin, médicaments, sang


Les fiches-clées :

ACO (abréviation)

Anticoagulant oral
Anticoagulants (rubrique/inventaire)

Coagulation – (Rubrique/Inventaire)
Hypocoagulable

Maladie
Maladie …, thrombo-embolique – (Rubrique)
Maladies (nosographie – inventaire)

Médecine – (Rubrique/Inventaire)
Médical (adjectif) : Glossaire médical (rubrique)

Médicament – (Rubrique) – (Inventaire)
|Pharmaceutique (adjectif) : Glossaire pharmaceutique (rubrique)

Médication – (Rubrique)

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif)

Chercheurs/Spécialistes :

Dr. Albert Hauteville (chirurgien dentiste, docteur en chirurgie dentaire, en sciences odontologiques – faculté de médecine de paris, école odontologique de paris) – (Rubrique) – Médecin – (Rubrique) – (Inventaire) –

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Fiches/Articles/Dossiers/Portails)

Sources & Outils :

ВикипедияBing – CONSEIL DENTAIRE (dr. albert hauteville) – ECOSIA – Google FranceGoogle imagesGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – Le Vander – Vocabulaire médical – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Bactériémie

Passage éphémère de bactéries dans le sang ; Hémoculture positive (laboratoire) ; Etat lié à la présence dans le sang circulant d’un germe décelé par une seule hémoculture.

De bactérie et -émie (suffixe), du grec baktêrion et haima (sang).
Prononciation (phonétique) : bakteʀjemi

Contraire : Sepsis (septicémie)
Anglais : Bacteremia – Bacteraemia
Russe :()

INFECTION DU SANG : PEUT-ON GUÉRIR D'UNE SEPTICÉMIE ? - Istock - Medisite

Phénomène éphémère, sans manifestations cliniques graves, la bactériémie s’oppose (pour les francophones) à la septicémie.

Catalogues :

Domaines : Bactéries, bactériémie, sepsis


Les fiches-clées :

Bactérie – (Rubrique)
Bactérien (adjectif) – Bactérien (genre)
Bactériémie – (Rubrique/Inventaire)
Bactériologie – (Rubrique)
Bactériologique (adjectif) : Glossaire bactériologique (rubrique)
Les bactéries – (Inventaire)

Bactériémique (adjectif)

Hémoculture, positive (laboratoire)

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif) : Glossaire sanguin (rubrique)

Sepsis (septicémie)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Clinicien – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

Malgier Andrieux (slideplayer) – ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileMedisite – Notes (iOS) – SlidePlayer – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Urémie

Taux d’urée dans le sang ; Intoxication due à une accumulation d’urée dans le sang.

De urée, du grec ouron (urine) et -mie (suffixe), du grec haima (sang).
Prononciation (phonétique) : yʀemi

Appelé aussi : Hyperazotémie (synonyme circonstancié)
Opposé :
 Uricémie
Anglais : Uremia – Uraemia
Russe : Уремия (uremiya)

– image –

Lorsque la fonction rénale est compromise, l’urée, un catabolite qui est en temps normal excrété dans l’urine, est retenue dans le sang . Ce terme est couramment employé pour désigner une urémie anormalement élevée . Une urémie élevée est mortelle . Les cas avancés d’insuffisance rénale nécessitent une dialyse . Chez ces patients, l’urémie qui suit l’arrêt de l’hémodialyse ou de la dialyse péritonéale entraîne la mort en environ huit jours, pendant lesquels une somnolence de plus en plus marquée s’empare du patient.

Valeur normale : 2,5-7,5 mmol/L (0,15-0,45 g/L)

Catalogues : 26060 (DiseasesDB) – 585, 586, 788.9 (CIM-9) – D014511 (MeSH) – med/2341 (eMedicine) – N19 (CIM-10)

Domaine : Intoxications, médecine, néphrologie, reins, sang, somnolence, urée, urine


Les fiches-clées :

-mie (suffixe)

Accumulation d’urée dans le sang
Crise – (Inventaire), d’urémie

Dialyse
Dialyse péritonéale : Arrêt de la dialyse péritonéale

Fonction – (Inventaire), rénale

Hémodialyse : Arrêt de l’hémodialyse
Hyperazotémie

Insuffisance – (Inventaire), rénale / sévère
Intoxication – (Inventaire) : Crise d’urémie

Médecine – (Rubrique/Inventaire)
Médical (adjectif) : Glossaire médical (rubrique)

mmol/L

Néphrologie (reins) – (Rubrique)
Néphrologique (adjectif)Glossaire néphrologique (rubrique)

Rein – (Rubrique)
Les reins – (Région, rubrique)
Rénal (adjectif) : Fonction rénale – Insuffisance rénale sévère

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif) : Glossaire sanguin (rubrique)

Somnolence

Taux – (Inventaire)

Urée – (Rubrique)
Uricémie (taux d’acide urique)

Urine – (Rubrique/Inventaire)
Urinaire (adjectif) :

Chercheurs/Spécialistes :

Chirurgien – (Rubrique) – (Inventaire), dentiste – (Rubrique)(Inventaire) – Dr. Albert Hauteville (chirurgien dentiste, docteur en chirurgie dentaire, en sciences odontologiques – faculté de médecine de paris, école odontologique de paris) – (Rubrique) – Néphrologue – (Rubrique) – (Inventaire) – Pierre Adolphe Piorry (Pierre Piorry) (médecin français – 1847)(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCIM-10 (CIM-9) – CONSEIL DENTAIRE (dr. albert hauteville) – DiseasesDB – ECOSIA – eMedicine (Medscape) – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel Mobile – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Sepsis

Infection (généralement grave), généralisée / Maladie / État, provoquée par le développement de germes pathogènes dans le sang ; Inflammation générale et violente en réponse à une infection bactérienne ; Dissémination par voie sanguine à partir d’un foyer primitif.

Du grec sêpsis, σῆψις (sípsis – putréfaction)
Prononciation (phonétique) : sɛpsis

Septicémie (infection du sang) : du latin septicus (septique), du grec sêptikos (corrompu), et -émie, du grec haima (sang).
Prononciation (phonétique) : sɛptisemi

Appelé aussi : Un sepsis – Septicémie (désuet) – Bactériémie (autre forme moins sévère)
Contraire/Opposé :
 Bactériémie – Cancer du sang – Leucémie
Anglais : Sepsis – Septicemia – Septicaemia – Bacteremia – Rot
Russe : Сепсис (sepsis)

Septicémie est-ce? Les causes, les symptômes, le diagnostic et le traitement de la septicémie - Nextews

Le sepsis d’origine bactérienne est causée par le staphylocoque, une bactérie présente naturellement sur la peau et les muqueuses, qui se multiplie et envahit alors le sang, perturbant sa composition et le fonctionnement de l’organisme.

La septicémie comporte des manifestations générales graves, ce qui la différencie de la bactériémie . Au cours d’une septicémie peuvent apparaître des foyers secondaires suppurés, qui vont se multiplier de façon plus ou moins apparente.

Origine (foyer primitif) : Peut être d’origine dentaire ; virus, levure, bactérie (staphylocoque) ; Les plaies mal soignées, les sondes et les cathéters constituent les principales portes d’entrée des bactéries responsables des infections du sang.
Diagnostic : Des hémocultures négatives n’excluent pas le diagnostic de sepsis

Classifications : 000666 (MedlinePlus) – 11960 (DiseasesDB) – 995.91 (CIM-9) – A40, A41.0 (CIM-10) – D018805 (MeSH)

Domaine : États, germes (pathogènes), infections (généralisées, du sang), maladies, médecine, sang, sepsis (septicémie)


Les fiches-clées :

-émie (suffixe)

Bactérie – (Rubrique) – Les bactéries – (Inventaire)
Bactérien (adjectif) : Bactérien (genre) – D’origine bactérienne
Bactériémie – (Rubrique/Inventaire)
Bactériologie – (Rubrique)
Bactériologique (adjectif) : Glossaire bactériologique (rubrique)

Cancer – (Rubrique), du sang
Cancer viscéral latent : Cancer du Pancréas –

Les cancers – (Inventaire)
Cancéreux (adjectif)(individu) – Cancérogène (adjectif)
Cancérologie – (Rubrique)
Cancérologique (adjectif)Glossaire cancérologique (rubrique)

Choc – (Inventaire), septique (choc infectieux)
Colonisation

Diaphragme (anatomie, muscle) – (Rubrique) : Hernie diaphragmatique
Diaphragmatique (adjectif)

Dissémination – (Rubrique/Inventaire)

État – (Inventaire)

Foyer – (Inventaire), primitif
Foyers secondaires suppurés

Germe – (Inventaire), pathogène – (Inventaire)

Hernie
Hernie diaphragmatique (diaphragmatocèle) : Septicémie veineuse récidivante
Les hernies – (Inventaire)

Hémoculture – (Rubrique), négative

Infection, bactérienne, de nez, du sang, généralisée / avec dysfonctionnement d’organes, grave, systémique
Infections – (Inventaire), du sang /sanguines – (Inventaire), graves (inventaire)
Infectieux (adjectif) : Glossaire infectieux (rubrique)
Infectiologie – (Rubrique)

Inflammation – (Rubrique) – (Inventaire)
Inflammatoire (adjectif)

Leucémie
Les leucémies – (Inventaire)

Levure

Maladie
Maladie …, de thrombose veineuse (Septicémie subaiguë)
Maladies (nosographie – inventaire)

Médecine – (Rubrique/Inventaire)
Médical (adjectif) : Glossaire médical (rubrique)

Muqueuse – (Rubrique)
Les différentes muqueuses – (Inventaire)
Muqueux (adjectif)

Origine – (Inventaire), bactérienne, dentaire
Peau – (Rubrique)

Sang – (Rubrique) : La composition du sang / sanguine – Infection du sang
Sanguin (adjectif) : Glossaire sanguin (rubrique) – Voie sanguine – (Rubrique)

Sepsis grave, avec dysfonction d’organes, sans dysfonction d’organes
Septicémie (notion clinique), foudroyante, veineuse, VS Bactériémie

Septicémique (adjectif)
Septicopyohémie (forme grave de septicémie)
Septique (adjectif)Choc septique (choc infectieux) – État septique

Veine
Les veines – (Inventaire)
Veineux (adjectif) : Septicémie veineuse, aiguë primitive (mortelle), récidivante, subaiguë (maladie de thrombose veineuse / récidivante – non infectieuse)

Virus – (Inventaire) – Viral (adjectif)
Virologie – (Rubrique)
Virologique (adjectif) : Glossaire virologique (rubrique)

Voie (anatomie) – (Inventaire), sanguine – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Bactériologiste – (Rubrique) – (Inventaire) – Chirurgien – (Rubrique) – (Inventaire), dentiste – (Rubrique) – (Inventaire) – Dr. Albert Hauteville (chirurgien dentiste, docteur en chirurgie dentaire, en sciences odontologiques – faculté de médecine de paris, école odontologique de paris) – (Rubrique) – Pierre Adolphe Piorry (médecin français – 1837)(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Sepsis – Page Wikipedia

(Dossiers) Septicémie – vulgaris médical –
(Symptômes) Septicémie : Symptômes / Physiopathologie – vulgaris médical –
(traitements – Approche médicale) Septicémie : Traitement – vulgaris médical –

Sources & Outils :

Malgier Andrieux (slideplayer) – ВикипедияBing – CIM-10 (CIM-9) – CONSEIL DENTAIRE (dr. albert hauteville) – DiseasesDB – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileMedisite – MedlinePlus – MeSH – Nextews – Notes (iOS) – Qwant – SlidePlayer – vulgaris MÉDICAL – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Temps de Quick

Test permettant d’évaluer (dans certaines conditions précises) la vitesse à laquelle le sang va coaguler ; Temps de coagulation d’un plasma sanguin citraté, déplaquetté et recalcifié en présence de thromboplastine calcique (contenant du facteur tissulaire et des phospholipides en large excès) ; Temps de recalcification d’un plasma oxalaté en présence d’extraits tissulaires (thromboplastine tissulaire) ; Exploration d’une partie des protéines ou facteurs sanguins impliqués dans la coagulation.

Abréviation : TQ – TP – PT (en)
Appelé aussi : Temps de prothrombine
Anglais : Quick test – Prothrombin time
Russe : Протромбиновое время (protrombinovoye vremya)

Les facteurs de coagulation des voies exogène et commune - Temps de Quick - ORBIO

Ce temps est exprimé en secondes par rapport au temps obtenu pour un plasma témoin (moyenne d’une cinquantaine de patients normaux) . Il est normalement compris entre 12 et 14 secondes (11 et 13 ?) . TP (temps de prothrombine)/INR (International Normalized Ratio) . Il s’agit de la dénomination standardisée du temps de Quick (TQ) ou taux de prothrombine (TP) . Le résultat est un chiffre (et non plus un temps ou un pourcentage) ; il doit être dorénavant utilisé comme résultat de ce test de coagulation . Le mode de calcul de l’INR fait intervenir un exposant déterminé par le lot de fabrication de la thromboplastine : l’ISI (indice de sensibilité international, propre à chaque thromboplastine) . On calcule le rapport (TQ patient /TQ témoin) élevé à l’exposant ISI . L’intérêt de ce nouveau calcul réside dans la rationalisation des résultats d’un laboratoire à l’autre . L’INR du sujet normal est 1 . Selon l’indication du traitement anticoagulant, on établit la posologie de l’antivitamine K pour placer l’INR entre 2 et 4 . Ce test qui mesure l’activité des facteurs II, V, VII, X est appelé à tort taux de prothrombine . Trois des facteurs concernés (II, VII, X) sont dépendants de la vitamine K, d’où l’intérêt pratique de ce test dans la surveillance d’un traitement anticoagulant par les antivitamines K.

Cette analyse sanguine est préconisée dans le suivi des patients placés sous anticoagulants oraux ainsi que dans le dépistage de certaines anomalies de l’hémostase.

Facteurs exogènes : Fibrinogène, ii, v, vii, x
Unité :
Seconde

Classifications : D011517 (MeSH) – 
Origine :
 Armand James Quick, 1935

Domaine : Analyses sanguines, coagulation sanguine, plasma, protéines, sang, tests


Cf. les fiches-clées :

Analyse sanguine

ANTI (abréviation)
Anti- (préfixe)
Anticoagulant, oral
Antivitamine – (Inventaire), K

Citraté : Plasma sanguin citraté, déplaqueté, recalcifié

Coagulant : Anticoagulant
Coagulation – (Rubrique/Inventaire) : Traitement anticoagulant – (Inventaire)
Coagulation plasmatique : Exploration des voies exogène et commune de la coagulation plasmatique

Déplaqueté : Plasma sanguin déplaqueté

Exploration des voies exogène et commune de la coagulation plasmatique
Extrait tissulaire

Facteur – (Inventaire), exogène, II, sanguin, V, VII, X
Fibrinogène

Hémostase – (Rubrique) : Les anomalies de l’hémostase – Hémostase secondaire
(abréviation)
Oxalaté : Plasma oxalaté

Patient, placé sous anticoagulants oraux

Plaquette – (Inventaire), sanguine (coagulation) – (Rubrique/Inventaire)
Plaquetté : Déplaqueté

Plasma – (Inventaire), oxalaté, témoin
Plasma sanguin (eau, sels minéraux) – (Rubrique), citraté, déplaqueté, recalcifié

Protéine – (Rubrique) – (Inventaire)
Prothrombine – (Rubrique)

Rapport – (Inventaire), normalisé international (INR)

Recalcification
Recalcifié : Plasma sanguin recalcifié

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif) : Facteur sanguin – Glossaire sanguin (rubrique)

Taux, de prothrombine (TP)
TCK (abréviation)
Thromboplastine, tissulaire

Tissu – (Rubrique) : Glossaire histologique (rubrique)
Tissulaire (adjectif) : Extrait tissulaire
Les différents tissus du corps – (Inventaire)

Traitement, anticoagulant
Traitements et soins (inventaire)

Voie (anatomie) – (Inventaire), exogène / commune de la coagulation plasmatique

Chercheurs/Spécialistes :

Armand James Quick (médecin et chimiste américain)(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Articles) Temps de quick : définition, rôle, comment analyser les résultats ? – |GENTSIDE. –
(Dossiers) Temps de prothrombine – Le Figaro·fr – Temps de prothrombine – vulgaris MÉDICAL –

Sources & Outils :

ВикипедияBing – ECOSIA – |GENTSIDE. (maxi sciences) – Google FranceGoogle images – Google TraductionGuilhem Denis (gentside/maxi sciences) – Le Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileMeSH – ORBIO – santé – Le Figaro·fr – vulgaris MÉDICAL – WikipediaWikipédia – WordPress.com