Quantification in vivo de constituants

Méthodes de quantification in vivo de constituants spécifiques de l’organisme.

Abréviation :
Appelé aussi : Les méthodes de quantification in vivo de constituants spécifiques de l’organisme
Contraire : …
Anglais :
Russe :()

– image –

Cette quantification repose sur la modification d’un signal (en général un rayonnement) qui est interprétée grâce à un étalonnage préalable avec un composé connu . La limite est la capacité de recueillir la modification du signal utilisé (seuil de détection, variabilité) . Ces méthodes ne sont pas d’utilisation courante (activation neutronique, émission de potassium 40).

Domaines : Compartiments, méthodes


Les fiches-clées :

Activation neutronique

Compartiment
Les compartiments : Mesure des compartiments

Constituant

Émission de potassium 40

Les méthodes – (Inventaire)
|Estimation in vivo des compartiments
|Prédiction de la valeur d’un compartiment

Quantification, in vivo
Rayonnement

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Physiologiste – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – UMVF (unf3s) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com