Spondylolisthésis de grade I

Forme anatomique où par définition le glissement du corps reste modéré.

Abréviation :
Appelé aussi : Spondylolisthésis de grade 1
Contraire : …
Anglais :
Russe :()

– image –

Le corps vertébral est habituellement peu déformé et la cyphose angulaire absente . Les cas asymptomatiques existent encore, mais sont plus rares.

Catalogues :

Domaines : Glissements, spondylolisthésis


Les fiches-clées :

Cas asymptomatique

Corps (divers – C) – (Inventaire), vertébral
|Corporel (adjectif)
Forme anatomique

Cyphose, angulaire

Glissement pathologique
Les glissements – (Inventaire)

Grade

Spondylolisthésis
Spondylolisthésis de grade 1 en L5S1
Spondylolisthésis de grade II et III (index supérieur à 33%)

Vertèbre – (Rubrique), cervicale (C), lombaire (L)thoracique (dorsale – T, Th, D)
Les vertèbres – (Inventaire), cervicales (C1 à C7) – (Inventaire), lombaires (L1 à L5) – (Inventaire), sacrées (soudées) – (Inventaire)soudées (sacro-coccygiennes) – (Inventaire), thoraciques (dorsales – T1 à T12) – (Inventaire)
|Vertébral (adjectif) : Corps vertébral

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Radiologue (radiologiste) – (Rubrique) – (Inventaire) –

Documentation (liens externes) :

(Fiches) Wikipédia

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Cholécystokinine-pancréozymine

Hormone sécrétée par les cellules I localisées dans le duodénum et les premières anses jéjunales.

Abréviation : CCK-PK
Appelé aussi : Cholécystokinine
Anglais : Cholecystokinin Pancreozymin
Russe : Холецистокинин Панкреозимин (kholetsistokinin pankreozimin)

– image –

La cholécystokinine appartient à la famille de la gastrine car elle possède cinq acides aminés (AA) terminaux identiques ; elle existe sous deux formes moléculaires, l’une dite régulière à 33 acides aminés et l’autre variante à 39 acides aminés . Sa synthèse complète n’a pu être réalisée (à ce jour), mais les huit derniers AA présentent pratiquement l’activité biologique de la cholécystokinine . Le dosage biologique a été (récemment) complété par la mise au point d’un dosage radio-immunologique . La cholécystokinine est sécrétée sous l’effet de l’arrivée de peptones, d’acides aminés, d’acides gras à chaîne longue et d’acide chlorhydrique dans la lumière intestinale . L’ingestion alimentaire entraîne une élévation du circulant de cholécystokinine chez l’homme . L’écoulement de la bile, la distension jéjunale et la stimulation vagale sont d’autres agents, sans doute physiologiques, susceptibles de stimuler la cholécystokinine . Les effets potentiels de la cholécystokinine sont multiples. L’action sécrétoire se traduit par une augmentation de la teneur enzymatique des sécrétions pancréatiques et s’exerce en synergie avec l’action de la sécrétine . La stimulation de la contraction de la vésicule biliaire est l’action motrice principale, mais la cholécystokinine stimule aussi la motilité gastrique et intestinale et relâche le sphincter du bas-œsophage et le sphincter d’Oddi . Elle possède une action trophique et est considérée comme un régulateur physiologique de la croissance du pancréas. Enfin, elle stimule la sécrétion d’insuline et de calcitonine, et induirait une sensation de satiété . Sa place en pathologie est encore mal précisée . Une hypersécrétion de cholécystokinine a été rapportée en cas d’insuffisance pancréatique et dans certains gastrinomes, alors qu’une hyposécrétion de cholécystokinine aurait été observée chez des patients présentant une pathologie de l’intestin grêle.

Découvertes : Découverte en deux temps, d’abord pour son action sur la contraction de la vésicule biliaire et rattachée à la cholécystokinine par Ivy et Golberg en 1928, puis pour son action sur la sécrétion enzymatique pancréatique, attribuée à la pancréozymine par Harper en 1943, cette hormone n’a vu reconnaître son unité structurale qu’en 1971 par Mutt.

Domaine : Cholécystokinine, duodénum, enzymes, hormones, pancréas, pancréozymine, sécrétions, vésicule biliaire


Les fiches-clées :

Anse – (Inventaire), jéjunale
Les anses jéjunales – (Rubrique/Inventaire)

Cellule – (Rubrique)
Les cellules (du corps humain) – (Inventaire)
Les cellules I – (Rubrique)
|Cellulaire (adjectif)
|Cytologique (adjectif) : Glossaire cytologique (rubrique)

Cholécystokinine (CCK, cerveau et moelle épinière), régulière (33 acides aminés), variante (39 acides aminés)

Dosage radio-immunologique

Duodénum (intestin grêle) – (Rubrique/Inventaire)
Duodénal (adjectif)

Enzymatique (adjectif) : Sécrétion enzymatique
Enzyme – (Inventaire)

Gastrine (famille)(Rubrique)

Hormone – (Rubrique)
Les hormones – (Inventaire)
Hormonal (adjectif)Glossaire hormonal (inventaire)

Jéjunum (intestin grêle) – (Rubrique)
Jéjunal (adjectif) : Les anses jéjunales

Œsophage – (Rubrique) : Le bas œsophage – (Région, rubrique) – La musculeuse du bas œsophage
Œsophagien (adjectif)

Pancréas – (Rubrique)
Pancréatique (adjectif) : Sécrétion enzymatique pancréatique
Pancréo- (préfixe)
Pancréozymine

Sécrétion – (Rubrique/Inventaire), enzymatique / pancréatique
Les sécrétions (internes et externes) – (Rubrique/Inventaire)
Sécrétoire (adjectif)

Unité, structurale
Vésicule, biliaire

Chercheurs/Spécialistes :

… Blair (1962) – (Rubrique)
… Golberg (1928) – (Rubrique)
A. A. Harper (1943, 1962) – (Rubrique)
Andrew Conway Ivy (médecin américain – 1928)(Rubrique)
Médecin – (Rubrique) – (Inventaire)
… Masson (1962) – (Rubrique)
… Mutt (1971) – (Rubrique)
Ruggero (Ferdinando Antonio Giuseppe Vincenzo) Oddi (physiologiste et anatomiste italien)(Rubrique)
Physiologiste – (Rubrique) – (Inventaire)
H. S. Raper (1943) – (Rubrique)
… Scratcherd (1962) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Articles/Dossiers)

Sources & Outils :

ACADEMIC – ВикипедияBing – ECOSIA – eu – Google FranceGoogle images – Google TraductionHAL – Le Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLe Vander – Vocabulaire médical – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Cellule alvéolaire de type I

Cellule épithéliale aplatie qui, avec d’autres cellules du même type, forme une couche continue bordant la surface gazeuse de l’alvéole pulmonaire.

Abréviation :
Appelé aussi :
Contraire : …
Anglais :
Russe :()

– image –

Catalogues :
Vander, 6e édition : p437

Domaines : Alvéoles, anatomie, cellules, poumons


Les fiches-clées :

Alvéole, pulmonaire

Anatomie – (Rubrique)
Anatomique (adjectif) : Glossaire anatomique (rubrique)

Cellule – (Rubrique), alvéolaire de type II, épithéliale
Les cellules (du corps humain) – (Inventaire), aplaties
|Cellulaire (adjectif)
|Cytologique (adjectif) : Glossaire cytologique (rubrique)

Poumon – (Rubrique)
Les poumons – (Région, rubrique/Inventaire)
Pulmonaire (adjectif) : Alvéole pulmonaire

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLe Vander – Notes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Bande I

Une des bandes transverses responsables des stries répétées observées dans le muscle squelettique et cardiaque.

Abréviation :
Appelé aussi :
Contraire : …
Anglais :
Russe :()

– image –

Elle se localise entre les bandes A de sarcomères adjacents et est croisée par une strie Z.

Catalogues :
Vander, 6e édition : p253

Domaines : Bandes, muscles, sarcomères


Les fiches-clées :

Bande, A, transversale

Filament (anatomie)
Les filaments – (Inventaire)
Filamenteux (adjectif) 

Muscle – (Rubrique), cardiaque, squelettique
Les muscles – (Inventaire)
Musculaire (adjectif) : Glossaire myologique (rubrique)

Sarcomère
Strie, Z

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLe Vander – Notes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Angiotensine I

Petit polypeptide synthétisé dans le plasma sous l’action de la rénine sur l’angiotensinogène.

Abréviation :
Appelé aussi :
Contraire : …
Anglais :
Russe :()

– image –

Catalogues :
Vander, 6e édition : p497

Domaines : Angiotensine, polypeptides


Les fiches-clées :

Angiotensine – Angiotensine II

Plasma
Polypeptide

Rénine

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLe Vander – Notes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Ictère

Existence d’une quantité exagérée de pigments biliaires dans le sang ; États pathologiques caractérisés par une coloration jaune de la peau et des muqueuses (traduction clinique de cette hyperbilirubinémie).

Du grec ikteros (jaunisse).
Prononciation (phonétique) : ʒonis

Abréviation : I.
Appelé aussi : Jaunisse
Anglais : Jaundice – Icterus – Icteric (adjectif)
Russe : Желтуха (zheltukha)

– image –

Une consommation abusée de café peut dissimuler cette coloration.

Par extension et improprement : Coloration jaune des téguments en rapport avec l’accumulation de substances autres que les pigments biliaires (ictère picrique).

Classifications : 003243 (MedlinePlus) – 7038 (DiseasesDB) – 782.4 (CIM-9) – D007565 (MeSH) – R17 (CIM-10)

Domaine : Anémie, hyperbilirubinémies, peau, pigments biliaires, sang


Les fiches-clées :

-ictère (suffixe) : Subictérique (adjectif) – Subictère

Anémie – (Rubrique/Inventaire)
Biliaire (adjectif)

Conjonctive – Examen de la conjonctive : Subictère
Cortex : Ictère nucléaire

Érythroblastose fœtale : Ictère nucléaire

Globule
Globule blanc (leucocyte) – (Rubrique/Inventaire)
Globule rouge (hématie, érythrocyte) – (Rubrique)
Les globules – (Inventaire)
Les globules blancs
Les globules rouges : Ictère hémolytique (terme générique)

Hépatite (foie) – (Inventaire), virale (HV) : Hépatite catarrhal (ictère catarrhal)
Hyperbilirubinémie

Ictérique (adjectif)


Ictère (rubrique/inventaire), à bilirubine conjuguée / non-conjuguée, catarrhal (Hépatite catarrhal) / aggravé (Hépatite virale aiguë), familial congénital (Maladie de Crigler et Najjar), grave (syndrome), hémolytique (globules rouges), nucléaire, physiologique, picrique, rétentionnel

Ictères bénins : Ictère physiologique


Immaturité (anatomie) – (Inventaire), de la glycuronyl transférase : Ictère physiologique

Jaune, jaunâtre (couleur, inventaire)

Maladie – (Inventaire)hémolytique Rhésus

Muqueuse – (Rubrique)
|Les différentes muqueuses – (Inventaire) : Coloration des muqueuses
Muqueux (adjectif)

Peau – (Rubrique) – Coloration de la peau
Pigment – (Inventaire), biliaire
Prématuré – (Rubrique) : Ictère physiologique

Sang – (Rubrique)
Sanguin (adjectif) : Glossaire sanguin (rubrique)

Subictérique (adjectif)
Subictère

Syndrome : Ictère grave
Les syndromes – (Inventaire)

Système
Le système nerveux – (Rubrique)
Le système nerveux central (SNC, volontaire) – (Rubrique/Inventaire) : Lésions du système nerveux central : Ictère nucléaire
Les systèmes corporels – (Inventaire)

Voie (anatomie)
Les voies (anatomiques) – (Inventaire)
Voies biliaires extrahépatiques : Ictère rétentionnel

Chercheurs/Spécialistes :

Dr John Fielding Crigler (pédiatre américain) – (Rubrique) – Médecin – (Rubrique) – (Inventaire) – Victor Assad Najjar (pédiatre et microbiologiste américain)(Rubrique) – (Christian) Georg Schmorl (anatomo-pathologiste allemand – 1904) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

(Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияBing – CIM-10 (CIM-9) – DiseasesDB – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileMedlinePlus – MeSH – Quiz Planet (facebook) – Whonamedit? – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Insuffisance

État d’un organe incapable de remplir pleinement ses fonctions ; l’insuffisance signifie peu ou prou la même chose que défaillance, mais sur un mode chronique.

De insuffisant, de in- et suffisant, de suffire, du latin sufficere (mettre au-dessus ou à la place).
Prononciation (phonétique) :

Abréviation : i.
Appelé aussi : Défaillance – Déficience
Anglais : Insufficiency – Incompetence (valves) – Failure
Russe : Недоста́точность (nedostátochnost’)

– image –

Domaine : Défaillances, déficiences, insuffisances, organes


Les fiches-clées :

Chronique (adjectif) : Mode chronique

Défaillance

In- (préfixe)

Les insuffisances – (Inventaire)

Mode – (Inventaire), chronique

Organe – (Rubrique)
Les organes (du corps humain) – (Inventaire)
Organique (adjectif)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Documentation (liens externes) :

Dans le Wiktionnaire

(Portails/Rubriques)

Sources & Outils :

BestDict-French – ВикипедияBing – ECOSIA – Google FranceGoogle imagesGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – MEDICAL ANTIQUES ONLINE – Quiz Planet (facebook) – Eric Rackow – Erik Soiferman – Télémédecine-alsace.fr – Vocabulaire médical – vulgaris MÉDICAL – WikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com