Maladie de Kawasaki

Maladie du jeune enfant (surtout avant 5 ans) réalisant un syndrome inflammatoire fébrile avec adénopathies, éruption scarlatiniforme, conjonctivite et énanthème.

Abréviation : KD
Appelé aussi : Syndrome adénocutanéomuqueux
Contraire : …
Anglais : Kawasaki Disease – Mucocutaneous lymph node syndrome
Russe :()

– image –

La gravité du pronostic est liée à la fréquence des localisations cardiaques (myocardique ou péricardique) et surtout artérielles (anévrismes artériels atteignant essentiellement les artères coronaires) . Particulièrement fréquente au Japon, elle a été retrouvée dans le monde entier. La cause de la maladie est inconnue.

Catalogues :

Domaines : Adénopathie, conjonctivite, enfant, éruption scarlatiniforme, inflammations, maladies


Les fiches-clées :

Adénopathie

Anévrisme – (Rubrique/Inventaire)
Anévrismes artériels atteignant essentiellement les artères coronaires

Artère – (Rubrique)
Les artères – (Rubrique/Inventaire)
Artériel (adjectif)

Conjonctivite
Les conjonctivites – (Rubrique/Inventaire)

Enfant – (Rubrique)

Énanthème
Éruption, scarlatiniforme

Jeune enfant

Maladie – Maladie …,
Maladies (nosographie – inventaire)

Myocarde (muscle cardiaque) – (Rubrique)
Myocardique (adjectif)

Péricarde – (Rubrique/Inventaire)
Péricardique (adjectif)

Syndrome, inflammatoire / fébrile
Les syndromes – (Inventaire)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

… Kawasaki (… – 1967) – (Rubrique) – Médecin – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Maladie de Huntington

Maladie entrainant la dégradation puis la mort des neurones.

Abréviation :
Appelé aussi : Chorée de Huntington – Chorée héréditaire progressive
Contraire : …
Anglais : Huntington chorea / disease
Russe :()

– image –

Variété rare de chorée atteignant des sujets des deux sexes, se manifestant habituellement entre 30 et 45 ans mais parfois pendant l’enfance ou au-delà de 50 ans, caractérisée par l’association initialement de mouvements choréiques lents (débutant à la face avec rétraction et fermeture spasmodique des paupières, puis prédominant aux mains, ce qui est source de maladresse), ensuite de mouvements très brusques avec évolution vers l’akinésie, et de troubles psychiques à type de nervosité, d’altérations du caractère, d’agressivité ou de dépression ; un déficit intellectuel s’installe rapidement . La tomographie par émission de positons permet de reconnaître une perte de fixation du glucose dans le noyau caudé, ce qui serait un signe intéressant en période présymptomatique . L’évolution est lente (sur 5 à 15 ans), mais elle se déroule inexorablement vers la cachexie, la démence avec tendance suicidaire et la mort . En IRM, mais plus précisément à l’autopsie, on note la diminution du volume de l’encéphale, un élargissement des ventricules cérébraux, des altérations des neurones du noyau caudé, du putamen, du néocortex cérébral et du cortex cérébelleux ; ces neurones renferment des inclusions nucléaires riches en huntingtine et en ubiquitine . Actuellement, on range la maladie de Huntington dans le cadre des maladies neurodégénératives liées à une anomalie de la huntingtine par expansion de triplets CAG (maladies à polyglutamines) ; la molécule anormale se fixerait sur les microtubules et probablement aussi dans les zones synaptiques, perturbant le fonctionnement de ces éléments . L’âge d’apparition de la maladie est d’autant plus précoce que la longueur de la chaîne polyglutamine est plus grande . Transmission autosomique dominante.

Catalogues :

Domaines : Chorées, maladies, neurones


Les fiches-clées :

Akinésie

Anomalie anatomique
Anomalie de la huntingtine
Les anomalies anatomiques – (Inventaire)

Cachexie
Chorée

Huntingtine : Anomalie de la huntingtine

Maladie – Maladie …,
Maladies (nosographie – inventaire)

Mouvements choréiques lents

Neurone – (Rubrique)
Les neurones – (Inventaire)

Troubles psychiques à type de nervosité

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

… Huntington (…) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Osy) Agressivité – Altérations du caractère – Déficit intellectuel – Dépression – Nervosité – Troubles psychiques

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Quiz Planet (facebook) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Maladie de Basedow

Maladie auto-immune caractérisée par une hyperthyroïdie due à la production d’anticorps IgG dirigés contre le récepteur de la TSH (hormone thyréotrope) – situé sur les cellules thyroïdiennes qui synthétisent la thyroxine.

Abréviation :
Appelé aussi : Maladie de Graves
Contraire : …
Anglais : Graves disease – Parry Disease
Russe :()

– image –

Ce processus auto-immun s’exprime aussi sur les tissus mous de l’orbite conduisant à une exophtalmie, un œdème, une inflammation et/ou une ophtalmoplégie. L’hyperthyroïdie et la maladie oculaire coexistent le plus souvent et sont parfois associées à un myxœdème prétibial, voire à un hippocratisme digital.

Tests diagnostiques : Dosages hormonaux, le test à la TRH (visant à mettre en évidence une thyrotoxicose particulièrement fruste).

Histoire / Découverte : … Parry en 1825, … Graves en 1835 et Carl von Basedow en 1840

Catalogues :

Domaines : Maladies, thyroïde 


Les fiches-clées :

Anticorps – (Rubrique/Inventaire)
Anticorps IgG

Cellule – (Rubrique)
Les cellules (du corps humain) – (Inventaire)
Cellules thyroïdiennes : Thyroxine
|Cellulaire (adjectif)
|Cytologique (adjectif) : Glossaire cytologique (rubrique)

Dosages hormonaux

Exophtalmie (maladie oculaire)
Fruste (adjectif)

Hippocratisme digital
Hyperthyroïdie

Maladie – Maladie …, auto-immune
Maladies (nosographie – inventaire), auto-immunes – (Inventaire)

Myxœdème prétibial

Récepteur de la TSH (hormone thyréotrope)

Synthèse, de la thyroxine
Synthèses – (Inventaire)

Test à la TRH

Thyroïde – (Rubrique)
Thyroïde (adjectif)
Thyroïdien (adjectif) : Cellules thyroïdiennes
Thyroïdite – (Inventaire), du post-partum

Thyrotoxicose
Thyroxine : Synthèse de la thyroxine

Tissu – (Rubrique)
Tissulaire (adjectif) : Glossaire histologique (rubrique)
|Les différents tissus du corps – (Inventaire)
Les tissus mous
Tissus mous de l’orbite

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Carl (Adolph) von Basedow (médecin allemand – 1840)(Rubrique)
… Graves (… – 1835) – (Rubrique)
… Parry (… – 1825) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Quiz Planet (facebook) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Lymphome de Hodgkin

Cancer causé par certains lymphocytes, affectant principalement le système immunitaire.

Abréviation :
Appelé aussi : Maladie de Hodgkin
Contraire : …
Anglais : Hodgkin disease – Hodgkin’s sarcoma
Russe :()

– image –

Lymphome malin, à prédominance ganglionnaire, d’étiologie inconnue, défini histologiquement par la présence de cellules monstrueuses, les cellules de Sternberg . On sait maintenant que les cellules de Sternberg dérivent de lymphocytes (le plus souvent b) . La maladie de Hodgkin a été historiquement la première hémopathie maligne guérie par la seule radiothérapie . Les traitements associent actuellement le plus souvent la chimiothérapie et la radiothérapie et entraînent fréquemment la guérison dans les formes localisées.

Catalogues :

Domaines : Cancer, lymphomes, système immunitaire


Les fiches-clées :

Classification histologique de Lukes

Cancer – (Rubrique)
Les cancers – (Inventaire)
Cancéreux (adjectif) – La personne cancéreuse
Cancérogène (adjectif)
Cancérologie – (Rubrique)
Cancérologique (adjectif)Glossaire cancérologique (rubrique)

Cellule – (Rubrique)
Les cellules (du corps humain) – (Inventaire)
Cellules de Sternberg
|Cellulaire (adjectif)
|Cytologique (adjectif) : Glossaire cytologique (rubrique)

Chimiothérapie – (Rubrique)

Hémopathie, maligne

Lymphocyte, B
|Les différents lymphocytes – (Inventaire)
Lymphocytaire (adjectif)

Lymphome – (Rubrique)
Les lymphomes – (Inventaire)

Radiothérapie – (Rubrique)

Système
Système immunitaire – (Rubrique)
Les systèmes corporels – (Inventaire)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

(Sir) Thomas Hodgkin (médecin, anatomo-pathologiste, britannique – 1832) – (Rubrique)
… Lukes (…) – (Rubrique) : Classification histologique de Lukes
… Sternberg (…) – (Rubrique) : Cellules de Sternberg

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Quiz Planet (facebook) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Apophysite calcanéenne postérieure

Altération de l’apophyse postérieure du calcanéum, observée entre 8 et 14 ans, surtout chez le garçon, généralement considérée comme une variété d’ostéochondrose de croissance et qui guérit spontanément sans séquelles.

Abréviation :
Appelé aussi : Maladie de Sever – A. calcanéenne postérieure
Contraire : …
Anglais : Sever disease
Russe :()

– image –

Histoire/Découverte : … Sever, 1912

Catalogues :

Domaines : Altérations, croissance, ostéochondrose, pied


Les fiches-clées :

Altérations – (Inventaire)
Apophyse postérieure du calcanéum

Calcanéum : Apophyse postérieure du calcanéum

Ostéochondrose de croissance

Pied – (Région, rubrique)
Les pieds – (Rubrique/Inventaire)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

… Sever (… – 1912) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Quiz Planet (facebook) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Néphropathie

Terme générique désignant toute maladie des reins.

De néphro- (préfixe) et -pathie (suffixe), du grec nephros (…) et pathos (maladie).
Prononciation (phonétique) : nefʀopati

Abréviation : N.
Appelé aussi :
Contraire : …
Anglais : Nephropathy – Renal disease
Russe :()

– image –

On n’utilise habituellement ce terme que pour les affections diffuses des reins, notamment les néphrites, et non pour les lésions localisées comme la tuberculose ulcérocaséeuse ou pour les tumeurs

Domaine : Maladies, reins


Les fiches-clées :

-pathie (suffixe)

Affection – (Rubrique), diffuse – (Inventaire)
Les affections – (Inventaire)

Lésion – (Rubrique), localisée
Les lésions – (Inventaire)
Lésionnel (adjectif)

Maladie
Maladie …, de bright (Néphrite), rénale
Maladies (nosographie – inventaire)
Les maladies des reins – (Inventaire)

Néphrite (maladie de bright)

Néphro- (préfixe)

Néphron (rein) – (Rubrique)
Les néphrons – (Inventaire)

Néphropathie (rubrique/inventaire), diabétique (Glomérulosclérose), gravidique (toxémie gravidique) – Glomérulonéphrite (GN)

Rein – (Rubrique)
Les reins – (Région, rubrique)
Rénal (adjectif)

Tuberculose, ulcérocaséeuse
Les tuberculoses – (Rubrique/Inventaire)

Tumeur – (Rubrique)
Les tumeurs – (Inventaire)
Tumoral (adjectif)

Chercheurs/Spécialistes :

Médecin – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияBing – CopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel Mobile – Quiz Planet (facebook) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com

Maladie de Barlow

Forme infantile du scorbut, conséquence d’une insuffisance en vitamine C (régime alimentaire dépourvu de végétaux frais).

Abréviation :
Appelé aussi :
Contraire : …
Anglais : Möller-Barlow disease
Russe :()

– image –

Histoire / Découverte : … Barlow, 1883

Catalogues :

Domaines : Enfant, maladies, scorbut, vitamine c


Les fiches-clées :

Enfant – (Rubrique)

Insuffisance, en vitamine C
Les insuffisances – (Inventaire)

Maladie – Maladie …,
Maladies (nosographie – inventaire)
Les maladies infantiles – (Inventaire)

Régime alimentaire, dépourvu de végétaux frais
Les régimes alimentaires – (Inventaire)

Scorbut

Vitamine
Vitamine C (acide ascorbique, antiscorbutique, anti-oxydant) – (Rubrique)
Les vitamines – (Inventaire)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Sir Thomas Barlow (médecin anglais – 1883)(Rubrique)
Médecin – (Rubrique) – (Inventaire)
Julius Otto Ludwig Möller (chirurgien allemand)(Rubrique)
Pédiatre – (Rubrique) – (Inventaire)

Documentation (liens externes) :

off – Page Wikipedia

(Portails/Fiches/Dossiers)

Sources & Outils :

ВикипедияCopyLess 2 – ECOSIA – Google FranceGoogle images – Google TraductionLe Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileNotes (iOS) – Quiz Planet (facebook) – Whonamedit? – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com