Tonsilles pharyngiennes

Ensemble de nodules lymphoïdes située sur les parois postérieure et supérieure du naso-pharynx (arrière-cavité des fosses nasales, paroi postérieure du pharynx).

Du latin tonsilla pharyngea.

Abréviation : VA
Appelé aussi : Adénoïdes – Végétations (commun) – Végétations adénoïdes – Amygdale pharyngienne – Glandes pharyngiennes, de Luschka – Tonsille pharyngienne – Tonsilla pharyngea (latin, pna) – Amygdales pharyngées
Anglais : Adenoids – Adenoid – Pharyngeal tonsil – Nasopharyngeal tonsil
Russe : Аденоиды (adenoidy)

– image –

Leur taille varie en fonction des individus et avec l’âge (elle croît rapidement après la naissance jusqu’à 5 ans, puis décroît à partir de 8 à 10 ans) . Elles font partie du système de protection de l’organisme contre les infections . Les tonsilles contiennent des cellules immunitaires . Elles auraient un rôle immunitaire au cours des infections des voies aérodigestives supérieures . Lorsqu’elles sont infectées (ou engorgées), les tonsilles deviennent inflammatoires et grossissent .

Approche chirugicale : Adénoïdectomie (ablation) 
Approche contemporaine dénaturée :
Les amygdales et les végétations seraient deux organes semblant poser plus de problèmes qu’ils ne rendraient de services {ne tient évidemment pas compte des aberrations dans l’hygiène de vie}.

Pathologies : Végétations adénoïdes (enflées)

Classifications : A10.549.100 (MeSH) 
Histoire :
Décrites par Herbert von Luschka en 1868 sous la dénomination amygdale pharyngienne

Domaines : Amygdales, anatomie, cellules immunitaires, fosses (nasales), immunologie, infectiologie, infections, inflammations, nodules (lymphoïdes), organes (lymphoïdes), tonsilles


Les fiches-clées :

Adénoïdectomie (ablation)

Amygdale (désuet) – (Inventaire)
Amygdale pharyngienne (pharyngée / de luschka – follicules – pharynx)

Anatomie – (Rubrique)
Anatomique (adjectif)Glossaire anatomique (rubrique)

Arrière-cavité des fosses nasales (naso-pharynx) – (Rubrique) : Parois postérieure et supérieure du naso-pharynx

Cellule – (Rubrique), immunitaire
Les cellules (du corps humain) – (Inventaire)
Cellulaire (adjectif) : Glossaire cytologique (rubrique)

Les fosses nasales – (Région, rubrique) : Arrière-cavité des fosses nasales

Glande – (Rubrique)
Les glandes du corps humain – (Inventaire)
Glandulaire (adjectif)

Immunologie (médecine, branche) – (Rubrique)
Immunitaire (adjectif) : Glossaire immunitaire, immunologique (rubrique)
Immunité (propriété) – (Rubrique)

Infection – (Inventaire)
Infectieux (adjectif) : Glossaire infectieux (rubrique)
Infectiologie – (Rubrique)

Inflammation – (Rubrique) – (Inventaire)
Inflammatoire (adjectif)

naso-pharynx (Arrière-cavité des fosses nasales)

Nodule, lymphoïde
Nodules – (Rubrique/Inventaire), lymphoïdes (inventaire)
Nodulaire (adjectif)

Organe – (Rubrique), lymphoïde
Les organes (du corps humain) – (Inventaire), lymphoïdes – (Inventaire)
Organique (adjectif)

Paroi (anatomie)
Paroi postérieure du pharynx (pharyngée postérieure)
Les parois – (Inventaire)

Pharyngien (adjectif)

Tonsille (amygdale)
Les tonsilles (amygdales) – (Région/Inventaire)
Les tonsilles palatines (les amygdales) – (Région, rubrique)

Tonsilles pharyngiennes (rubrique/inventaire)
Tonsilles pharyngiennes enflées (végétations adénoïdes enflées – hypertrophie – amygdale pharyngienne)

végétations adénoïdes enflées – hypertrophie (Tonsilles pharyngiennes enflées)

Voie (anatomie) – (Inventaire)
Voies aérodigestives supérieures – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Anatomiste – (Rubrique) – (Inventaire)
Herbert (Hubert) von Luschka (anatomiste et neuro-anatomiste allemand – 1868) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Portails) Tonsilles pharyngiennes – CiSMeF (chu rouen) –
(Fiches)

Sources & Outils :

Bing – ВикипедияCiSMeF (chu rouen) – Dictionnaire médical (doctissimo) – ECOSIA – Google FranceGoogle TraductionSamir Houalef (slideshare) – Le Lavoisier-Unbound – Le Robert-Dixel MobileLinkedInMeSH – Quiz Planet (facebook) – Qwant – Sirtin – SlideShare – TA98 (terminologia anatomica / pna) – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – WordPress.com – WordPress.com (appli ios)

Sclérose en plaques

Affection du système nerveux central caractérisée par un processus de démyélinisation localisé dans la substance blanche aboutissant à la constitution de plaques de sclérose et évoluant par poussées successives, plus ou moins régressives, survenant à intervalles irréguliers dont la durée est imprévisible.

Abréviation : SEP – MS (anglais) – SM (italien)
Anglais : Multiple sclerosis
Russe : Рассеянный склероз (rasseyannyy skleroz)

Attaquées par les lymphocytes, les gaines de myéline sont altérées, ce qui perturbe ou empêche la circulation de l’information. La maladie se manifeste par des poussées inflammatoires qui entraîne la démyélinisation - Sclérose en plaques (SEP) - Inserm

On distingue les formes évoluant par poussées dite rémittentes, des formes progressives où les troubles s’aggravent progressivement ; soit d’emblée (forme primaire), ou après une forme rémittente ; on parle de forme progressive secondaire . L’atteinte multifocale rend compte des aspects cliniques variables suivant les structures lésées ; la constitution particulière de la myéline du nerf optique explique la fréquence avec laquelle on observe une névrite optique rétrobulbaire . Il existe une prédisposition génétique à la maladie.

La morbidité est très élevée dans les pays tempérés de l’hémisphère Nord et faible dans les régions proches de l’équateur ; des études épidémiologiques basées sur ces constatations semblent devoir faire admettre qu’un agent pathogène, contracté pendant l’enfance, serait à l’origine du mécanisme immunitaire que l’on s’accorde à reconnaître dans la genèse de cette maladie.

Formes : Forme progressive (primaire, secondaire), rémittente

Classifications : 000737 (MedlinePlus), 126200 (OMIM), 340 (ICD-9-CM, CIM-9), 8412 (DiseasesDB), D009103 (MeSH), emerg/321 (eMedicine), G35 (ICD-10, CIM-10), Maladie (médecine conventionnelle), Multiple sclerosis (Patient UK, GeneReviews), neuro/228 (eMedicine), oph/179 (eMedicine), pmr/82 (eMedicine), radio/461 (eMedicine)
Découverte :
 Charcot et Vulpian en 1866

Domaines : Immunologie, maladies inflammatoires dégénératives, neurologie


Les fiches-clées :

Affection – (Rubrique), chronique
Les affections – (Inventaire), chroniques – (Inventaire)

Atteinte – (Inventaire), multifocale
Aspect clinique – Aspects cliniques variables

Démyélinisation – Myéline, du nerf optique
Immunité – Immunologie – (Rubrique) – Système immunitaire – (Rubrique)

Lésion(Rubrique), anatomique de la moelle, de sclérose
Lésionnel (adjectif)
Les lésions – (Inventaire)
Les lésions élémentaires – (Inventaire)

Lymphocyte
|Les différents lymphocytes – (Inventaire)
Lymphocytaire (adjectif)

Maladie
Maladie …, de Lyme (borréliose de lyme) – (Rubrique), dégénérative, inflammatoire, inflammatoire dégénérative, neurodégénérative
Maladies (nosographie – inventaire), dégénératives – (Inventaire), inflammatoires – (Inventaire), neurodégénératives – (Inventaire)

Mœlle
Mœlle osseuse – (Rubrique)
Les mœlles – (Inventaire)

MS (abréviation)

Neurologie – (Rubrique) – Neurologue – (Inventaire)
Neuromyélite, optique, optique aiguë
Névrite, optique rétrobulbaire
Nystagmus

Œil – (Rubrique)
|Oculaire (adjectif)
|Les yeux – (Région, rubrique)

Plaques – (Inventaire), de sclérose

Prédisposition génétique
Régressif (adjectif)

Sclérose – (Inventaire)
SEP (abréviation)

Substance, blanche – (Rubrique)
Substances – (Inventaire)

Système
Système immunitaire – (Rubrique)
Le système nerveux – (Rubrique) – (Inventaire)
Le système nerveux central (SNC, volontaire) – (Rubrique/Inventaire)
Les systèmes corporels – (Inventaire)

Chercheurs, spécialistes, enseignants, vulgarisateurs :

Joseph (Jules François Félix) Babinski (médecin neurologue français – 1885) – (Rubrique) – Robert Carswell (1838) – (Rubrique) – Jean-Martin Charcot (neurologue et professeur français – 1866, 1868) – (Rubrique) – (Edmé Félix) Alfred Vulpian (physiologiste et neurologue français – 1866) – (Rubrique)

Ailleurs dans le site :

(Osy) Substance – (Inventaire) – La substance blanche – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia
(Fiches) Sclérose en plaques (SEP) – Inserm
(Portails) sclerose en plaques – Régénère !

(vidéos – Témoignages) Dominique Guyaux : victoire sur la sclérose en plaques, toute son histoire – Régénère !

Sources & Outils :

ВикипедияCIM-10 (ICD-9-CM, ICD10) – DiseasesDB – eMedicine (Medscape) – GeneReviews – Google France – Google images – Google Traduction – Heal (netflix) – INSERM – Le Lavoisier-UnboundMedlinePlus – MeSH – OMIM – Patient UK – QwantLe Robert-Dixel MobileWIKIDATA – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédia – Bernard Zalc (inserm)

Glaire cervicale

Sécrétion muqueuse alcaline, translucide et filante (glycoprotéines), des glandes du col utérin, apparaissant périodiquement au moment de l’ovulation (période pré-ovulatoire, fin de phase folliculaire) sous l’influence des œstrogènes et disparaissant sous l’influence de la progestérone (ou des norstéroïdes contraceptifs), protégeant les spermatozoïdes de l’acidité vaginale et indispensable à leur ascension.

Appelé aussi : Mucus
Anglais :
Cervical mucus
Russe : Цервикальной слизи (tservikal’noy slizi)

Comment examiner sa glaire cervicale - wikiHow

Elle assure plusieurs fonctions : Condamner la cavité utérine en dehors de la période ovulatoire et ainsi la protéger contre les intrusions de germes pouvant être pathogènes, protéger les spermatozoïdes contre les conditions hostiles du vagin : en effet, le pH du vagin est acide et toxique pour les spermatozoïdes tandis que le pH de la glaire est légèrement basique, fournir un appoint énergétique aux spermatozoïdes.

Pendant la période d’infécondité, la glaire cervicale obstrue le col de l’utérus et présente un maillage serré de filaments protéiques, qui immobilise les spermatozoïdes . Lors de la période de fécondité, la glaire cervicale devient perméable aux spermatozoïdes grâce à une détente du maillage, mais arrête tout de même les spermatozoïdes ayant des malformations importantes . Ces modifications de la structure de la glaire sont soumises aux variations des taux plasmatiques des hormones ovariennes (œstrogènes et progestérone) . La sécrétion hormonale d’œstrogènes permet un élargissement des mailles de la glaire, rendant le passage des spermatozoïdes possible . La sécrétion hormonale de progestérone permet un resserrement des mailles de la glaire, rendant impossible le passage des spermatozoïdes . Aux alentours de la période d’ovulation, la glaire cervicale devient abondante, de viscosité relativement faible (par rapport aux autres périodes), et d’un pH alcalin pour la survie des spermatozoïdes.

glaire - yayaa6 - Envie de bébé 2 - Club Doctissimo

L’auto-observation de la glaire cervicale est à la base de plusieurs méthodes de planification familiale naturelle, comme la méthode Billings, la méthode FertilityCare (dont le créateur, le Dr. Hilgers, s’est beaucoup inspiré des découvertes des Dr. Billings) ou encore la méthode symptothermique.

La glaire cervicale: un indice de l’ovulation? - Par Dr. Óscar Oviedo Moreno (gynécologue), Zaira Salvador (embryologiste) et Isabelle Gutton (invitra staff) - inviTRA FR

Histoire : James Marion Sims en 1868 et Max Hühner en 1913

Domaines : Femmes, glaires, reproduction, sexualité, sécrétions (muqueuses), substances, vagin


Les fiches-clées :

Acide (adjectif), (molécule), aminé (AA)
Les acides – (Inventaire)aminés – (Inventaire)
Acidifiant – Acidification – Acidité

Alcalin (adjectif) – Alcalinité – (Rubrique)

Basique

Canal (anatomie), cervical
Les canaux du corps humain – (Inventaire)

Cervical (adjectif) : Canal cervical

Col (anatomie) – (Inventaire)
Col de l’utérus (cervix) – (Rubrique) : Les glandes du col utérin

Énergie – (Rubrique)
Énergétique (adjectif) : Apports énergétiques

Femme – (Rubrique)

Filament – (Inventaire), protéique
Les filaments de la glaire cervicale

Germe – (Inventaire), pathogène

Glaire : Mailles, Structure de la glaire
Les glaires – (Inventaire)

Glande – (Rubrique)
Les glandes du corps humain – (Inventaire)
Glandulaire (adjectif)

Glycoprotéine

Infécondité – (Rubrique) : Période d’infécondité

Méthode Billings, FertilityCare, symptothermique
Méthodes (inventaire)

Mucus – (Rubrique) – (Inventaire)

Muqueuse – (Rubrique)
Les différentes muqueuses – (Inventaire)
Muqueux (adjectif)

Norstéroïde contraceptif

Ovaire – (Rubrique)
Les ovaires – (Région, rubrique)
Ovarien (adjectif) : Hormones ovariennes (œstrogène et progestérone) – Taux plasmatiques des hormones ovariennes

Ovulation – (Rubrique)
Ovulatoire (adjectif) : Période ovulatoire, pré-ovulatoire

Œstrogène (estrogène) – (Rubrique) – (Inventaire)

PH (abréviation) – Expression de la Concentration en ion Hydrogène  – pH alcalin – (Rubrique)
Phase (notion/physiologie) – (Inventaire), folliculaire, lutéale
Planification familiale naturelle
Plasma – (Inventaire) – Taux plasmatique
Progestérone – (Rubrique)

Protéine – (Rubrique) : Glycoprotéine
Les protéines – (Inventaire)
Protéique (adjectif) : Filament protéique

Sécrétion – (Rubrique/Inventaire), alcaline, muqueuse
Les sécrétions (internes et externes) – (Rubrique/Inventaire)
Sécrétoire (adjectif)

Spermatozoïde – (Rubrique) : Ascension des spermatozoïdes

Utérus – (Rubrique) : Col de l’utérus (cervix) – (Rubrique)
Utérin (adjectif) : Cavité utérine – (Rubrique) – Les glandes du col utérin

Vagin – (Rubrique) : Conditions hostiles du vagin
Vaginal (adjectif) : Acidité vaginale

Viscosité

Chercheurs/Spécialistes :

Max Hühner (urologue américain – 1913)(Rubrique) – Dr. Óscar Ovieda Moreno (gynécologue) – (Rubrique) – Zaira Salvador (embryologiste) – (Rubrique) – James Marion Sims (gynécologue américain – 1868)(Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipédia

(Dossiers) Comment examiner sa glaire cervicale – wikiHow – La glaire cervicale : un indice de l’ovulation ? – inviTRA FR –
(Photographies) Glaire cervicale – Wikimedia Commons –

Sources & Outils :

+) TOP SANTÉ – Acaparadora (Wikimedia Commons) – Club Doctissimo – Google FranceGoogle images – Google TraductionAndrea Grau (facebook) – Isabelle Gutton (invitra) – inviTRA (fr) – Larousse.frLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – Dr. Óscar Ovieda Moreno – Zaira Salvador – Marie Tusseau (invitra) – wikiHow – Wikimedia CommonsWikipédia – WordPress.com