Transit intestinal

Passage des aliments à travers les voies digestives ; migration le long du tube digestif (de l’œsophage vers l’anus) ; mobilisation du bol alimentaire, assuré par les contractions péristaltiques tout le long de l’intestin.

Abréviation : T. intestinal
Appelé aussi : Transit, alimentaire
Anglais : Intestinal transit – The intestinal phase
Russe : Кишечного транзита (kishechnogo tranzita)

Duodénum - Vue endoscopique - footage.framepool.com

Domaines : Digestion, physiologie, tube digestif


Les fiches-clées :

Aliment – (Inventaire)
Bol alimentaire : Mobilisation du bol alimentaire

Chyme – (Inventaire) : Transit du chyme
Constipation

Digestion – (Rubrique)
Digestif (adjectif) : Troubles digestifs – Les voies digestives – (Rubrique)

Fibre (anatomie)
Les fibres du corps – (Rubrique/Inventaire)
Les fibres alimentaires – (Rubrique/Inventaire)
Fibreux (adjectif)

Intestin – (Rubrique) : Syndrome de l’intestin irritable
Intestin grêle (iléum) – (Rubrique)
Intestinal (adjectif) : Occlusion intestinale
Les intestins – (Région, rubrique)

Laxatif (adjectif)

Péristaltismeintestinal
Péristaltique (adjectif) : Contraction péristaltique

Physiologie – (Rubrique/Inventaire)
Physiologique (adjectif) : Glossaire physiologique (rubrique)

Transit – (Inventaire)
(transit intestinal) Régulation du transit intestinal

Trouble (physique/physiologique)
Les troubles – (Inventaire), digestifs

Turista

Voie (anatomie) – (Inventaire)
Les voies digestives – (Rubrique)

Chercheurs/Spécialistes :

Médecin – (Rubrique) – (Inventaire)

Ailleurs dans le site :

(Osmos) Transit (planétaire)

Sources & Outils :

Encyclopædia Universalis – Framepool – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – Qwant – Wiktionnaire – WordPress.com

Transit

Déplacement d’un point à l’autre du corps d’une substance organique ; passage des aliments à travers les voies digestives . De l’italien transito, du latin transire (aller d’un passage à un autre, transir), transitus (passage).

Abréviation : T.
Anglais : Transit
Russe : Транзита (tranzita) 

Aspect normal de la paroi oesophagienne en écho-endoscopie - campus.cerimes.fr


Cf. les fiches-clées :

Aliment – (Inventaire) – Alimentation – (Rubrique)
Bol alimentaire – Transit du bol alimentaire
Le corps humain 
Digestion
 – (Rubrique) – Appareil digestif – (Rubrique) – Système digestif – (Rubrique) – Troubles digestifs – Voies digestives – (Rubrique)
Fibre alimentaire – (Inventaire)
Substance – (Inventaire), organique
Test de Schilling (épreuve ou test du transit de la vitamine B12 marquée)

Transit du bol alimentaire, gastroduodénal, grêle, intestinal – Transits (inventaire)

Transition

(Chercheurs) Schilling

(osmos – Astronomie) Transit planétaire
(ose – Internet) Transit IP

Sources :

Campus.cerimes.fr (unf3s) – Doctissimo – Google FranceGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundQwantLe Robert-Dixel Mobile – Wiktionnaire

Transit du bol alimentaire

Il part de l’isthme du gosier (pharyngo-buccal), traverse l’œsophage, et évolue jusqu’à l’entrée dans l’estomac

Appelé aussi : Trajet du bol alimentaire
Anglais : Transit bolus
Russe : Транзит болюса (tranzit bolyusa)

Physiologie de la digestion - afblum.be

Une fois dans la cavité buccale, les aliments forment le bol alimentaire, sa mastication et son imprégnation de salive constituent la première étape de la digestion . En effet, la salive est riche en une enzyme qui réduit l’amidon en une substance assimilée par l’organisme, le glucose . Le bol alimentaire est ensuite acheminé vers l’œsophage grâce à la déglutition . La langue pousse le bol vers le pharynx . En parallèle, le voile du palais se soulève pour éviter que les aliments ne pénètrent dans la cavité nasale et l’épiglotte obstrue la trachée pour empêcher la nourriture d’entrer dans les voies respiratoires . C’est la simple présence du bol alimentaire à l’entrée du pharynx qui initie la déglutition et qui envoie le bol alimentaire dans l’oesophage . Le pharynx se déplace spontanément pour ouvrir l’entrée de l’œsophage dont la partie supérieure, le sphincter supérieur, se détend pour pouvoir recevoir le bol alimentaire . Puis des salves de contractions (ondes péristaltiques) poussent le bol alimentaire dans l’estomac . La vague de contraction parcourt l’oesophage en 5 à 10 secondes . Le péristaltisme oesophagien est dû aux deux couches de muscles lisses : la couche circulaire interne, qui fait varier le diamètre de l’œsophage, et la couche longitudinale externe, qui fait varier sa longueur . Une fois dans l’estomac, le bol alimentaire est coupé de l’œsophage par le sphincter cardia . Ceci permet d’éviter les reflux de nourriture et d’acidité dans l’œsophage . Le péristaltisme de l’estomac permet de mélanger le bol alimentaire aux différentes sécrétions de l’estomac . Ce mouvement permet également l’évacuation de l’estomac par le sphincter pylorique . Le péristaltisme dépend du volume de nourriture contenu dans l’estomac car l’étirement de la paroi active un réflexe qui augmente les contractions péristaltiques vers le pylore . Une fois dégradé et malaxé, le bol alimentaire devient le chyme . Cette substance nutritive sera déversée petit à petit dans l’intestin grêle, cependant si le duodénum est surchargé par une quantité de chyme trop importante, l’écoulement du chyme de l’estomac vers l’intestin est stoppé spontanément . Dans l’intestin grêle, les substances vont être dégradées pour être ensuite absorbées et assimilées par l’organisme . C’est également dans l’intestin grêle que les nutriments passent dans le sang en traversant la paroi intestinale pourvue de nombreuses microvillosités . Les produits de la dégradation des glucides et des protéines vont vers l’organe de stockage, le foie, via la circulation sanguine puis vers les autres organes . Quant aux lipides, ils circulent dans les vaisseaux lymphatiques . Le côlon (ou gros intestin), est long d’environ 1,5 m . Il absorbe le surplus d’eau entrée dans le tube digestif avec les aliments et apportée par les sécrétions qui n’a pas été absorbée dans l’intestin grêle . Le côlon ne contient pas de microvillosités, il déshydrate le bol alimentaire et évacue les déchets alimentaires . Les matières fécales sont stockées dans la partie distale du côlon (sigmoïde) avant d’être éliminées via le rectum par l’anus.


Cf. les fiches-clées :

Aliment – (Inventaire) – Déchets alimentaires – (Inventaire) – Élimination des déchets
Amidon – Anus – (Rubrique)Assimilation – (Rubrique)

Bol alimentaire – Chyme – Formation du bol alimentaire

Cavité buccale, nasale – Cavités (inventaire)
Côlon – (Rubrique) – Sigmoïde (partie distale du côlon)
Déglutition
Digestion – Physiologie de la digestion
Duodénum – (Rubrique)
Eau (rubrique) – Surplus d’eau
Enzyme – (Inventaire)
Estomac – (Rubrique) – Étirement de la paroi stomacale – Paroi de l’estomac – Péristaltisme stomacale – Réflexe stomacal – Sécrétions stomacales – Stomacal
Épiglotte
Foie – (Rubrique) – Organe de stockage
Glucide – (Inventaire) – Glucose – Produits de la dégradation des glucides
Gros intestin – (Rubrique)
Intestin grêle – (Rubrique) – Microvillosités intestinales – Paroi intestinale – Transit intestinal
Isthme du gosier (pharyngo-buccal) – Langue – Lipide
Lymphe – Milieu interstitiel – (Rubrique) – Système lymphatique – (Rubrique) – Vaisseau lymphatique
Mastication
Matière fécale – Élimination des matières fécales – Stockage des matières fécales
Muscle – (Inventaire) – Muscle lisse – (Couche circulaire interne, longitudinale externe)
Nourriture – (Rubrique) – Reflux de nourriture
Nutrition – (Rubrique) – Substance nutritive
Œsophage – Acidité dans l’œsophage – Couche musculaire circulaire interne, longitudinale externe – Péristaltisme oesophagien
Organisme – Organisme humain
Palais – Voile du palais
Péristaltisme – Contractions péristaltiques – Ondes péristaltiques
Pharynx – Déplacement du pharynx
Protéine – (Inventaire) – Produits de la dégradation des protéines
Pylore – (Rubrique) – Rectum – (Rubrique)
Salive – Enzyme salivaire
Sang – Circulation sanguine
Sécrétion – (Inventaire) 
Sphincter – (Inventaire) – Sphincter cardia, pylorique, supérieur
Substance – (Inventaire) – Trachée – Transit – (Inventaire)
Villosité – Microvillosité
Voies respiratoires – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

(Articles) Tester le temps du passage du bol alimentaire dans le système digestif – NaturalSwiss

Sources :

Athénée Fernand Blum – CNRS – Google FranceGoogle TraductionNaturalSwiss – Qwant