Citrobacter koseri

Espèce bactérienne.

Abréviation : C. koseri – C koseri (CISMeF)
Appelé aussi : Levinea malonatica (CISMeF) – Citrobacter diversus (MeSH)
Anglais : Citrobacter koseri
Russe :()

Medical vocabulary: What does Citrobacter koseri mean - botcaster inc. bot - YouTube

Il s’agit d’une des espèces du genre Citrobacter, à bacilles gram-négatif, fermentant l’adonitol et le D arabitol, trouvée dans l’eau, les boues d’épandage, le sol et la nourriture . Cette bactérie est un pathogène opportuniste.

Famille : Enterobacteriaceae
Genre : Citrobacter

Découverte : Frederiksen en 1970

Classifications : C0315218 (CUI UMLS) – D041041 (MeSH) – 545 (NCBI)

Domaine : Bactéries, citrobacter, enterobacteriaceae, pathogènes opportunistes


Cf. les fiches-clées :

Adonitol – Fermentation de l’adonitol

Bactérie – (Rubrique) – (Inventaire) – Bactérien (adjectif) – Bactériologie – (Rubrique) – Les espèces bactériennes – (Inventaire) – Familles bactériennes – (Inventaire) – Genres bactériens – (Inventaire)

Citrobacter (genre bactérien) – (Rubrique/Inventaire), Koseri (rubrique)

D arabitol – Fermentation du D arabitol
Enterobacteriaceae (famille de bactéries)
 – (Rubrique/Inventaire)
Pathogène opportuniste – (Inventaire)

(Chercheurs) Frederiksen (1970) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Wikipedia page (EN)

(Portails) Citrobacter koseri – CiSMeF – Citrobacter koseri – NCBI
(Dossiers)

Sources :

ВикипедияBing – botcaster inc. bot (youtube) – CiSMeF (chu rouen) – CUI UMLS – ECOSIA – Google FranceGoogle imagesGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – MeSH – NCBI – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire – YouTube

Citrobacter

Genre bactérien qui acidifient les milieux lactosés en un jour.

Abréviation : C
Appelé aussi : Escherichia freundii (ancien nom) – Citrobacter spp. (species pluralis)
Anglais : Citrobacter – Citrobacter freundii (Braak) – Bacterium freundii Braak – Escherichia freundii
Russe :()

Citrobacter freundii.jpg - WIKIMEDIA COMMONS

Il s’agit de bacilles ou de coccobacilles Gram négatif et facultativement anaérobiques dont la mobilité est assurée par des flagelles péritriches . Le genre peut être divisé en 43 sérogroupes O selon l’antigène O du lipopolysaccharide et en 20 groupes selon la composition en sucres du lipopolysaccharide.

Les bactéries du genre Citrobacter fermentent le mannitol et produisent du H2S gazeux ; elles sont aussi capables d’utiliser le citrate de sodium comme unique source de carbone.

Ce micro-organisme fait partie de la flore intestinale normale des humains . Il peut (mais ne devrait pas) se propager par contact direct avec les membres du personnel hospitalier, par transmission verticale de la mère à l’enfant ou par ingestion de matériel contaminé (voie fécale‑orale) ; la transmission directe entre humains demeure le mode de transmission le plus fréquent . Une éclosion d’infections à Citrobacter peut être associée à la consommation d’un légume frais (persil, concombre) contaminé par le purin d’un grand mammifère.

Les bactéries du genre Citrobacter sont des agents pathogènes nosocomiaux opportunistes rares qui entraînent normalement des infections des voies urinaires, des bactériémies, des sepsis abdominaux et des abcès cérébraux ainsi que des pneumonies et d’autres infections néonatales comme la méningite, le sepsis néonatal, l’infection articulaire et la bactériémie . Les infections du système nerveux central sont plus courantes chez les nourrissons de moins de 2 mois que chez les enfants plus âgés et les adultes immunodéprimés ; cependant, certains cas rares ont été signalés . C. koseri et C. ferundii causent des méningites néonatales pouvant évoluer vers l’abcès cérébral . Chez l’ensemble des patients, les infections à Citrobacter comportent un risque de mortalité de 33 à 48 % et, chez les nouveau‑nés, ce risque s’élève à 30 % . Les nourrissons ayant réussi à combattre l’infection pourront présenter des séquelles neurologiques importantes touchant le système nerveux central ; un retard mental profond, une hémiparésie et des convulsions sont entre autres possibles.
Comme le microorganisme fait partie de la flore intestinale normale, les infections à Citrobacter sont observées partout dans le monde . Les nouveau‑nés (en particulier les nouveau‑nés prématurés) et les patients immunodéprimés, âgés ou présentant un terrain débilité sont davantage à risque de contracter l’infection.

Dimensions : 0,3 à 1 µm de diamètre et 0,6 à 6 µm de long
Dose infectieuse : ~107 UFC/ml
Famille :
Enterobacteriaceae

Découverte : Braak en 1928, Werkman et Gillen en 1932

Classifications : 10.1601/nm.3130, 10.1601/tx.3130 (NamesforLife)

Domaine : Agents infectieux / pathogène nosocomial, bactéries, citrobacter, enterobacteriaceae, flore (intestinale)


Cf. les fiches-clées :

Acidification
Agent infectieux – (Rubrique) – (Inventaire)
Agent pathogène, nosocomial
Anaérobique (adjectif)
Antigène – (Rubrique) – (Inventaire), O

Bacille – (Inventaire), à Gram négatif

Bactérie – (Rubrique) – (Inventaire) – Bactérien (adjectif) – Bactériologie – (Rubrique) – Familles bactériennes – (Inventaire) – Genres bactériens – (Inventaire) – Mobilité, Propagation des bactéries

Ballerup (groupe bactérien) – Bethesda (groupe bactérien) – Bethesda-Ballerup (groupe bactérien)

Carbone
Citrate de sodium

Citrobacter (rubrique/inventaire), amalonaticus, braakii, farmeri, ferundii, freundii, gillenii, Koseri (espèce bactérienne) – (Rubrique), sedlakii, werkmanii, yougae

Coccobacille – (Inventaire),  à Gram négatif

Enterobacteriaceae (famille de bactéries) – (Rubrique/Inventaire)

Fermentation – (Rubrique), du mannitol
Flagelles péritriches
Flore – (Inventaire), bactérienne – (Rubrique/Inventaire)intestinale – (Rubrique/Inventaire)

Gram négatif
H2S gazeux
Infection, des voies urinaires
Lipopolysaccharide (LPS) – (Rubrique)

Mannitol – Fermentation du mannitol
Micro-organisme – (Rubrique) – (Inventaire)
Milieu, lactosé

Personnel hospitalier
Propagation, des bactéries

Sérogroupe – (Inventaire), O
Sucre – (Rubrique) – (Inventaire)

Transmission verticale de la mère à l’enfant
UFC/ml (dose)

(Chercheurs) Braak (1928) – (Rubrique) – Gillen (1932) – (Rubrique) – Sakazaki (1974) – (Rubrique) – Werkman (1932) – (Rubrique)

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia – Wikipedia page (EN)

(Fiches) Citrobacter spp. – Agence de la santé publique du Canada

Sources :

Agence de la santé publique du Canada – ВикипедияBing – CDC – ECOSIA – GBIF – Google FranceGoogle imagesGoogle TraductionLe Lavoisier-UnboundLe Robert-Dixel Mobile – NamesforLife – THE FREE DICTIONARY BY FARLEX – Medical Dictionary – Wikimedia CommonsWikipediaWikipédiaWiktionnaire